Les contre-indications du massage Paris à ne pas négliger

Note :
16/20 (5 votes)
Votez :

Sachant toutes les vertus thérapeutiques que le massage à Paris peut vous fournir, un minimum de recommandations est toutefois bon à savoir pour une séance de massage à Paris bien réussie.

Si certaines techniques de massage relaxation ne nécessitent pas de précaution particulière, le massage thérapeutique lui doit être effectué avec la plus grande prudence.

Un massage à Paris bien adapté pour le bien-être assuré

 

Il est impératif de prendre des précautions pour que le massage Paris n’apporte aucun désagrément supplémentaire ou même aggrave une quelconque maladie. Ainsi, si certains types de massage favorisent le système cardio-vasculaire, une majorité ne peut être réalisée en cas de problème affectant cet endroit en particulier. Le massage est également interdit en cas de trouble respiratoire.

 

En période de grossesse où la fragilité est extrême, la réalisation d’une quelconque technique de massage est très délicate. Entre autres, le massage de l’abdomen, également à bannir les deux premiers jours du cycle menstruel, et le massage de la cheville sont extrêmement proscrits. Le massage aux pierres chaudes ainsi que le massage assis dit massage Amma sont également interdit aux personnes hypothermiques ou en état d’ébriété. Toutefois, des massages sont bien destinés à rendre la période de grossesse paisible et tout en bien-être.

 

Même la pression effectuée lors de la séance doit être en fonction de l’âge, de la force et de l’énergie du massé. Ce, pour éviter un évanouissement dû à une trop forte pression.

 

Les diabétiques et ceux sujets aux varices ne peuvent être massés surtout aux jambes sauf confirmation d’un médecin traitant. Sur ce, un doux massage visant à drainer les membres douloureux est possible.

 

En cas d’hémophilie où le sang a du mal à se coaguler, le massage provoque des blessures voire de l’hémorragie interne.

 

La phlébite se traduisant par une inflammation vasculaire n’est pas du tout compatible avec le massage sinon un risque d’aggravation qui pourra nécessiter une hospitalisation immédiate peut subvenir.

 

Des cas particuliers à noter

 

Valable pour tout le monde et tout particulièrement pour les bébés, le massage est interdit tout de suite après le repas et en cas de fièvre ou d’autres maladies. Comme la chaleur apportée par le massage augmente inévitablement la température du corps, les personnes fiévreuses sont exposées à de grave danger si elle s’obstine à réclamer un massage.

 

Les personnes âgées sont également fragiles et nécessitent qu’on sache à l’avance leur éventuel trouble ou maladie.

 

Le recours à des appareils de massage est à éviter sur des parties du corps qui connaissent un certain problème.

 

Dans l’aromathérapie où le massage faisant appel à l’extrait aromatique des plantes, les femmes enceintes ou en période d’allaitement ainsi que les enfants peuvent ne pas supporter les huiles essentielles. Et même pour ceux qui peuvent très bien y avoir recours, les conseils d’une aromathérapeute est indispensable. L’utilisation d’huiles essentielles et autres produits de massage nécessite, d’ailleurs, l’avis d’un professionnel ou d’un pédiatre.

 

Il est également fortement déconseillé de se faire masser dans les 3 mois qui suivent une intervention chirurgicale. Il est en de même en cas de plaies ou de rougeurs puisque le massage qui consiste à des effleurements et pressions risque d’aggraver les infections. Les blessures aux épaules, au cou ou à la tête dues à un traumatisme cervical, entre autres, interdisent le massage dans ces endroits-là.

Ce site utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience. Si vous continuez à l'utiliser, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
Accepter